#1 10/05/2017 18:36:27

trance_force
Membre
Lieu : amiens
Inscription : 14/10/2010
Messages : 152
Site Web

R.I.P Robert Miles

DJ et producteur de musique, Robert Miles, est décédé ce mardi 9 mai à 47 ans à Ibiza, des suites d'une longue maladie. Il s'était fait connaître dans le monde entier avec le tube dream/trance "Children", sorti en 1995. R.I.P.

Robert Miles est le père fondateur de la Dream Music avec ce single. Roberto Concina de son vrai nom, est un dj-producteur italien (il n’est pas musicien, nuance) de 25 ans quand sortie le morceau en 1995. Il a été le premier surpris par le succès international de « Children »,une mélodie sur piano très envoûtante et facile, une intro mielleuse accompagnée de guitare baléarique, un riff de synthé pour le fun et un rythme techno pour booster le tout, et le hit est joué !.
Du fond de son studio de Spilimbergo, situé à 180 kms de Venise, il a su accorder quelques notes, ce qu’il lui a valu les sommets des charts européens et plus de 5 millions de singles vendus à travers le monde dont 600000 milles exemplaires en France.
Ce morceau très joué dans les clubs, nous fait beaucoup penser au début de la radio « contact fm » qui le diffusa durant plus d’une année en boucle!
La version « dream mix » qui dégage de belles émotions eu un impact phénoménal, et fut classée n°1 au top 50 pendant 11 semaines en 1996.
La version « original guitar mix » fut quand à elle , diffusé surtout dans les clubs trance. Ce titre aussi anodin que « Children » a réussi à changer la face des discothèques. Le succès de « Children » est dû au fait que ce disque peut plaire à tout le monde, les amateurs de pop l’on acheté, les parents, les dj’s etc…
Robert Miles à réaliser « Children » pour calmer les gens, les faire redescendre en douceur des raves plutôt speed et agressive jouer en Italie
Je précise également que c’est Joe T Vanelli qui fit découvrir ce dj des plus talentueux de la « dream music », et avant ce tube planétaire, Robert Miles sorti deux maxis vinyls sous le nom de Roberto Milani intitulé « Ghost » en 1994, puis « Oxygen e.p » début 1995. Puis il prit le nom de Robert Miles en 1995 avec 2 maxis de plus : « Soundtracks » (4 titres techno trance) et « Red Zone » , sur le label DBX Records. D’ailleurs « Red Zone » fût son premier succès, une track trance brillante qui comporte 3 versions.

sad

Children

robert-miles.jpg


la trance c'est le feeling de l'âme !

mon blog sur la trance :
Trance Connection

Hors ligne

#2 31/05/2017 10:01:07

Vinylight
Membre
Inscription : 24/09/2011
Messages : 635

Re : R.I.P Robert Miles

Qu'il repose en paix


http://www.mixcloud.com/vinylight/
http://www.souncloud.com/vinylight/
ade: In Trance We Trust, luminosity (2015, 2016), Dockyard (2016), Pure Trance (2016)
Luminosity Beach 2016

Hors ligne

Pied de page des forums